Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-SciencesEco

Institut d'études judiciaires de Dijon

Les concours

L'IEJ de Dijon prépare aux trois concours d'accès à l'Ecole nationale de la magistrature et aux concours complémentaires.

Le 1er concours (concours externe)

(concours qui s'adresse, dans la limite d'âge, aux étudiants de l'IEJ, à l'issue de leur master 1 ou de leur master 2).

Les épreuves d'admissibilité :

  • Une composition de 5 H sur la connaissance et la compréhension du monde contemporain (questions sur la société française dans ses dimensions judiciaires, juridiques, sociales, politiques, historiques, économiques, philosophiques et culturelles). Coef. : 5
  • Une composition de 5 H sur un sujet de droit civil ou/et de procédure civile. Coef. : 3
  • Un cas pratique de 2 H sur un sujet de droit civil ou/et de procédure civile. Coef. : 1
  • Une composition de 5 H sur un sujet de droit pénal ou/et de procédure pénale. Coef. : 3
  • Un cas pratique de 2 H sur un sujet de droit pénal ou/et de procédure pénale. Coef.: 1
  • Une épreuve écrite de 2 H sur des questions relatives à l’organisation de l’Etat et de la justice, aux libertés publiques et au droit public et appelant une réponse courte. Coef. : 2

Le programme des épreuves

 

Les épreuves d'admission :

  • Une note de synthèse de 5 H. Coef. : 4
  • Une épreuve orale de langue vivante de 30 minutes, comportant le compte rendu d’un texte, suivi d’une conversation. Coef. : 3
  • Une épreuve orale de 25 minutes en droit européen et droit international privé. Coef. : 4
  • Une épreuve orale de 25 minutes en droit social et droit commercial. Coef. : 4
  • Une épreuve de mise en situation et d’entretien avec le jury de 70 minutes, divisée en deux temps :
  1. une mise en situation, d’une durée de 30 minutes sans préparation, et
  2. un entretien avec le jury, d’une durée de 40 minutes, comprenant :

- un exposé du candidat sur une question d’actualité posée à la société française ou sur une question de culture générale ou judiciaire, puis

- une conversation avec le jury sur le parcours et la motivation du candidat et sur sa participation à la mise en situation.

Attention : l'épreuve bénéficie d'un coef. 6 et la note de 5/20 est éliminatoire.

  • Epreuve orale facultative de langue vivante de 30 minutes, autre que celle qui a fait l’objet de l’épreuve obligatoire de langue vivante (parmi les langues suivantes : allemand, espagnol, italien, arabe littéral).

 

Le 2ème concours (concours interne)

(Concours qui s'adresse aux fonctionnaires, sous conditions d'ancienneté)

Les épreuves d'admissibilité :

  • Une composition de 5 H sur la connaissance et la compréhension du monde contemporain (questions sur la société française dans ses dimensions judiciaires, juridiques, sociales, politiques, historiques, économiques, philosophiques et culturelles). Coef. : 5
  • Une composition de 5 H sur un sujet de droit civil ou/et de procédure civile, avec un support documentaire se rapportant au sujet. Coef. : 3
  • Un cas pratique de 2 H sur un sujet de droit civil ou/et de procédure civile. Coef. : 1
  • Une composition de 5 H sur un sujet de droit pénal ou/et de procédure pénale , avec un support documentaire se rapportant au sujet. Coef. : 3
  • Un cas pratique de 2 H sur un sujet de droit pénal ou/et de procédure pénale. Coef.: 1
  • Une épreuve écrite de 2 H sur des questions relatives à l’organisation de l’Etat et de la justice, aux libertés publiques et au droit public et appelant une réponse courte. Coef. : 2 

Le programmes des épreuves

 

Les épreuves d'admission :

  • Une note de synthèse de 5 H. Coef. : 4
  • Une épreuve orale de langue vivante de 30 minutes, comportant le compte rendu d’un texte, suivi d’une conversation. Coef. : 3
  • Une épreuve orale de 25 minutes en droit européen et droit international privé. Coef. : 4
  • Une épreuve orale de 25 minutes en droit social et droit commercial. Coef. : 4
  • Une épreuve de mise en situation et d’entretien avec le jury de 70 minutes, divisée en deux temps :
  1. une mise en situation, d’une durée de 30 minutes sans préparation, et
  2. un entretien avec le jury, d’une durée de 40 minutes, comprenant :

- un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, puis

- une conversation avec le jury sur le parcours et la motivation du candidat et sur sa participation à la mise en situation.

Attention : l'épreuve bénéficie d'un coef. 6 et la note de 5/20 est éliminatoire.

  • Epreuve orale facultative de langue vivante de 30 minutes, autre que celle qui a fait l’objet de l’épreuve obligatoire de langue vivante (parmi les langues suivantes : allemand, espagnol, italien, arabe littéral).

Le 3ème concours

(Concours ouvert aux personnes justifiant de 8 années d’activité professionnelle ou d’un mandat électif)

Les épreuves d'admissibilité et d'admission sont identiques à celles du deuxième concours (voir plus haut).

Le programme des épreuves

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Google +Suivez nous sur TwitterSuivez nous sur ViadeouB link, le réseau social de l'université

Université de Bourgogne